Derrière les applications gratuites se cachent quelques mauvaises surprises…

Vous venez de faire l’acquisition d’un magnifique Ipad écran rétina blanc rutilant ou noir d’ébène. Que vous ayez économisé des mois entiers ou que vous vous soyez précipité sur un coup de tête chez le premier vendeur, le résultat est le même: il y a un trou de quelques centaines d’euros dans votre compte en banque!

Nos recommandations en fin d’article.

Qu’à cela ne tienne! Le plus dur est fait côté finance. Maintenant vous téléchargez gaiment les applis de vos sites d’actualités préférés, de vos sites marchands, une petite application de photos à effets, une appli de cuisine, un petit jeu pour combler les moments d’attente dans les transports ou chez le médecin, un petit utilitaire pour le travail pour vous donner bonne conscience sans oublier bien sûr les applis de réseaux sociaux. C’est magique. Tout marche, tout est agréable à l’oeil, tout est facile et en plus, tout ce kit d’applis de base est gratuit! Vous avez à portée de main de quoi vous tenir informé, de quoi faire vos emplettes, vous amuser un peu et rester connecté avec vos amis.

Et cette tablette… vous l’avez aussi acheté en pensant à vos enfants aussi non? Mais oui! Vous avez bien entendu autour de vous à quel point c’est vraiment super pour les enfants, qu’ils y passent des heures, qu’ils sont si rapidement à l’aise. Ils peuvent y jouer, y apprendre à lire et à compter. C’est magique et bien souvent c’est gratuit aussi!

Seulement voilà… derrière le gratuit se cache aussi de bien mauvaises surprises. Alors que les parents consacrent généralement un bon budget pour des jouets physiques et des livres, il existe encore aujourd’hui une vraie  barrière psychologique qui les empêche de dépenser de l’argent pour un produit virtuel non palpable. Or les applications pour tablette tactile doivent être considérés comme un bien culturel et ludique au même titre qu’une boîte de cubes en bois ou un livre imagier.

Une appli doit être choisie comme un bon livre ou un jouet de qualité.

Certains diront que pour le même produit, il existe des versions gratuites et des versions payantes alors pourquoi aller payer? C’est vrai, il existe en effet une offre pléthorique gratuite de contes classiques, d’applications d’écriture ou encore plus de jeux. Mais sont-elles toutes à mettre entre les mains de votre enfant?

Malgré les précautions des vendeurs d’applis (les deux leaders sont Apple et Google) qui spécifient aujourd’hui si l’application comporte des achats intégrés, le consommateur reste encore mal informé sur ce qu’il télécharge.

Prenons un exemple!

Votre petit dernier voue depuis quelques jours un culte à Cendrillon. Pas un soir sans devoir raconter la citrouille, les laquais, le bal. Pour diversifier son plaisir, vous lui cherchez une application. Direction Appstore, puis le moteur de recherche dans lequel vous tapez le mot magique « Cendrillon ». Voici ce qui s’affiche:

Résultat recherche Cendrillon Appstore

Avouez-le votre oeil va se focaliser sur le « gratuit ». Cliquons donc sur le Cendrillon lite. Et regardez plutôt:

Cendrillon lite

Cette application n’est pas vraiment gratuite. Vous pouvez télécharger un aperçu gratuitement  mais au bout de quelques écrans, on vous demandera d’écrire votre mot de passe, autrement dit d’ouvrir votre portefeuille. Voilà, c’est le cas le plus fréquent. Le pur gratuit est très rare et cache bien souvent des achats intégrés qui sont présentés à tout moment selon les applications (dès le premier écran, dans le menu, dans un coin, à la fin d’un jeu, etc…).

Cherchez un peu plus et vous trouverez une appli entièrement gratuite sans achat intégré. Youpi! Vous l’avez votre Cendrillon gratuit! mais… correspond-il bien aux besoins de votre enfant?

Voyez plutôt, un texte dense, pris dans une base de données publique, sans illustrations et finalement un ensemble peu adapté aux plus petits. Et si vous regardez de plus près…. que voyez-vous?

photo 4

De la pub!! Regardez cet encart en haut à gauche qui vous invite à télécharger un autre jeu. C’est le deuxième danger du tout gratuit.

La plupart des applications gratuites sont truffées de liens cliquables qui sortent les enfants de leur jeu pour les diriger vers un autre écran et interrompent leur découverte.

lien publicitaire

 

pub 2

 

Si vous prenez la catégorie Jeux/Enfants de l’Appstore, vous tombez sur cet écran: Le royaume du gratuit! Mais l’est-il vraiment?

catégorie Jeux Enfants Appstore - Applimini

Nous nous sommes amusé à testé TOUS les gratuits présentés ici et TOUS présentent soient des publicités avec des liens externes, soient des achats intégrés. Aussi, beaucoup commencent par une série d’écrans destinés aux parents, étapes qui déchargent l’éditeur de toutes responsabilités de téléchargements involontaires. L’enfant n’est donc pas mis devant un produit sécurisé et bien adapté à son usage.

Les jeux gratuits demandent aussi très souvent des autorisations diverses et variées qui ne sont pas compréhensibles par les enfants, à fortiori quand ils ne savent pas lire! Ces jeux demandent d’emblée des adresses email pour ouvrir des comptes en ligne et elles nécessitent un vrai accompagnement de la part d’un adulte pour contourner ces étapes. Oubliez la facilité d’usage des tablettes pour vos enfants, ils ne seront pas totalement autonomes face à ce type de jeu.

Pour résumer, gratuit rime souvent avec:

  • achats intégrés (ou in-app purchase en anglais) Ils arrivent souvent en plein jeux lorsque vous n’êtes pas forcement aux côtés de votre enfant.
  • liens publicitaires La plupart des applications gratuites contiennent des bannières et fenêtres de publicité. Lorsqu’il clique dessus, l’enfant sort de son application première pour se retrouver sur un site web ou sur l’appstore pour télécharger le produit vanté. C’est très perturbant.
  • liens externes. Au-delà des liens publicitaires, on a déjà rencontré de bien mauvaises surprises. Des liens vers des sites peu recommandables ont déjà été trouvés dans des applis pour enfants.
  • mauvaise qualité  Attention aux mauvaises traductions et aux développements faits à la va-vite! Eh oui la qualité a un coût! Cela vaut également pour les applications. Une bonne application nécessite beaucoup de travail et de ressources. Pour faire des économies et mettre en avant leur produit par leur gratuité, nombreux sont les éditeurs qui feront traduire leurs textes par des robots sans personne derrière pour relire et s’assurer de la qualité du texte.
  • promotionnel  Ne vous laissez pas avoir par l’actualité. Chaque sortie de film ira avec sa collection d’applis goodies sur l’appstore. Elles sont là pour attirer l’oeil de vos enfants et lui donner envie d’aller voir le film et d’en acheter tous ces produits dérivés. Ces applis ne sont pas novices en soi mais elles manquent parfois d’intérêt. Testez-les avec votre enfant.
  • recrutement On vous veut! Vous trouverez sur les applications gratuits de nombreux écrans de demande d’adresse email. Accepter la demande débloquera peut-être une partie du jeu mais fera de vous un futur client potentiel pour les éditeurs. Attendez-vous à voir votre boîte mail saturée de mails publicitaires!

Voici ce que nous vous recommandons:

  • Vous arrivez bien à faire le tri pour vos propres applis, alors faites-en de même pour vos enfants!
  • Il est recommandé de fournir à son enfant une alimentation équilibré. Ce qui vaut pour son corps vaut pour son esprit. Donnez-lui du beau, du bon, du ludique, du drôle, de l’instructif et du droit au but. Evitez les applis qui regorgent d’écrans de validation et d’étapes incompréhensibles pour vos enfants.
  • Prenez le temps de tester les applications avec votre enfant. Vous verrez s’il est perturbé par les liens externes et l’ergonomie générale de l’application.
  • Choisissez des jeux et histoires adaptés à son âge.
  • Vérifiez bien au moment du test que les fonctions et boutons qui sortent les enfants de l’application ne sont pas à sa portée. Les liens vers le mail, facebook ou twitter n’ont pas toujours leur raison d’être sur des applications, surtout sur celles destinés aux plus petits.

Paramétrez votre Ipad

reglages ipad - applimini

Pour éviter les connexions à des sites externes, passez votre Ipad en mode « avion »

mode avion

 

Pour évitez les achats involontaires, activez les restrictions

restrictions 1

 

desactiver les achats intégrés

 

Voici le type de message que vous aurez lorsque vous cliquerez sur une appli qui comportent des achats intégrés:

message achat intégré impossible - applimini

Restez à l’écoute!

Nous ne cherchons pas ici à diaboliser les applis gratuites à tout prix. Il est très difficile aujourd’hui pour les éditeurs de sortir du lot devant une telle offre d’applications. Le gratuit est aussi un recours pour se faire voir. Le marché des applications numériques pour enfants est encore jeune et donc un peu « fou-fou ». Il bouge en permanence et il est très difficile de suivre l’actualité lorsqu’on a un travail prenant et surtout de jeunes enfants.

Des sites comme Applimini ou Declickids épluchent l’offre pour vous, testent les produits et relaient régulièrement les promotions et passage en gratuité d’applications de qualité et bien adaptés aux enfants.

 

Ajoutez notre page Facebook dans vos favoris pour être tenus informés des applis en promo.
Mots-clés : , , ,