Björn Jeffery, Président de Toca Boca répond aux questions d’applimini.

 

Toca Boca signifie « touche la bouche » en espagnol… C’est le nom qu’a choisi cet éditeur suédois pour sa marque d’applis pour enfants. Très international en effet… au point même qu’ils viennent d’installer des bureaux à San Francisco. Ce mélange des cultures donne au final des applis complètement universelles qui nécessitent ni maîtrise de la lecture ni d’une langue en particulier.

Toca Boca ne conçoit pas des applis mais des « jeux numériques ». Toutes les applis Toca Boca sont basées sur le principe simple du jeu d’imitation et d’imagination. Elles sont funs, fluides, faciles à prendre en main et ne contiennent aucune publicité et liens vers les raisons sociaux.

 

Pouvez-vous nous parler des origines de Toca Boca? Comment est née votre première appli?

Tout a commencé lors d’une réunion de recherche et developpement avec Emil Ovemar (producteur). Nous travaillions sur un concept de magazine pour tablettes et nous regardions comment ce média partagé était utilisé dans les familles. L’ipad n’était pas encore sorti. Nous avons réalisé que l’écran tactile permettait aux enfants d’obtenir facilement leur première expérience de média interatif.

De là, nous avons décidé de faire des recherches et d’observer la manière dont les enfants jouent. Pas spécialement comment il jouent sur les tablettes mais comment ils jouent en général.

Observer les enfants jouer.

Nous avons trouvé que les applications pour enfants disponibles étaient très limitées dans leur spectre ludique. Il y avait beaucoup de livres, de jeux mais rien de bien developpé autour de la création et de l’imagination. Nous avons alors décidé de rectifier le tir et de nous concentrer sur la fabrication de jouets  numériques, des applications dans lesquels on ne gagne pas, on ne perd pas et dont le seul but est de s’amuser à créer et imaginer.

Helicopter Taxi, notre toute première appli est partie d’une hélicopter en papier et du concepteur de jeu qui jouaient avec des enfants à imiter le bruit de l’hélicoptere.

Nous sommes à l’origine de toutes nos applis. Nous les développons tous ensemble à Stockholm en Suède.

Toca Boca fait partie d’un grand groupe de presse suédois. Le groupe vous donne t’il des directives? Vous avez également des bureaux à San Francisco. Est-ce la clé pour réussie dans le marché des applis?

Nous prenons toutes nos décisions et nous travaillons comme une société indépendante même si nous avons un propriétaire. Je rapporte à un conseil d’administration et nous discutons beaucoup ensemble mais généralement j’ai le dernier mot sur la plupart des sujets abordés.

Nous venons en effet d’ouvrir un bureau à San Francisco. Je pense qu’il est bénéfique pour nous d’être plus proche de notre plus gros marché et bien sûr, plus proche de notre plus gros partenaire, à savoir Apple. Nous avons une équipe marketing aux Etats-Unis qui fait en sorte que toutes nos applis soient accessibles à tous les parents partout dans le monde.

Nous avons rencontré beaucoup d’éditeurs d’applis français et tous s’accordent à dire qu’il est très difficile d’être visible par les consommateurs. Etes-vous d’accord? Comment travaillez vous sur ce point? Que pensez-vous du marché des applis pour enfants?

C’est en effet très difficile. Nos deux maîtres mots sont: qualité et visibilité. Mais ces deux idées doivent fonctionner de pair pour marcher. Pour le marketing, il n’y a pas vraiment de potion magique qui résout tout. Nous avons fait le pari assez tôt de créer une marque que les parents et enfants reconnaîtront. Développer une communauté de consommateurs autour de notre marque nous aide mais c’est une stratégie à long terme.

Comprendre l’AppStore

A court terme, il est important de passer du temps à réellement comprendre l’Appstore afin de prendre les bonnes decisions, surtout en ce qui concerne les prix. Nous avons créé Toca Boca spécialement pour l’AppStore. Le consommateur de l’Appstore agit souvent de façon complètement irrationnelle quand il faut faire la différence entre la gratuité et le bas prix (moins d’un euro). Il faut du temps pour comprendre ces comportements.

Que dites-vous aux parents qui vous disent qu’ils préfèrent voir leurs enfants jouer à la marchande dans leur chambre plutôt que jouer à Toca Store sur l’ipad?

Je leur dirais qu’il y a la place pour les deux. Nous ne cherchons pas du tout à remplacer le jeu physique. En fait, les deux fonctionnent bien ensemble, comme Toca Tea Party par exemple. Et puis dans certaines circonstances les jouets numériques ont l’avantage d’être transportable, comme lors d’une voyage ou d’un dîner trop long au restaurant.

Vos applis ne sont pas connotés par le genre. Elles sont visuellement ni marqué par l’univers « fille » ou l’univers « garçons ». Est-ce intentionnel? 

Nous faisons des applis pour tous les enfants. Nous trouvons qu’elles fonctionnent en effet aussi bien pour les garçons que pour les filles. Tout ce qui nous interese est qu’ils s’amusent avec nos jouets. Nous n’avons pas l’intention de faire des jouets spécialement pour les filles ou pour les garçons.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre mode de fabrication?

L’équipe est constitué d’une directeur artistique qui fait le graphisme et l’animation, un developpeur qui code, d’un concepteur de jeu qui travaille sur l’idée et sur les tests avec les enfants, d’un chef de projet et d’un producteur qui supervise le tout. Certains travaillent sur plusieurs projets en même temps. Selon sa complexité, la durée de fabrication d’une appli va de 2 à 6 mois.

Vous inspirez-vous des autres applis du marché? A part les votres, quelles applications pour enfants aimez-vous? 

Oui bien sûr, nous observons le marché de très près mais nous nous inspirons plutôt des vieux jouets. Il y a aussi beaucoup à apprendre des produits qui sont sortis avant l’Ipad. Quant aux applis que j’aime, personnellement j’aime beaucoup le travail qu’a fait Disney sur Jetez-vous à  l’eau!.

 Pour finir, que veut dire Toca Boca? Et quels sont vos futurs projets? 

Toca Boca signifie « Touche la bouche ». L’idée est que l’expression sonne bien, soit fun et associée au logo.

Notre nouveau projet sort aujourd’hui. C’est la nouvelle version de notre hit Toca Hair Salon qui a généré plus de 10 millions de téléchargements.

Avez Toca Hair Salon 2 on va pouvoir friser les cheveux, coiffer de nouveaux personnages. L’application a été complètement refaite et l’animation est plus fluide et l’appli a été complètement refaite.

Lisez notre article sur Toca Hair Salon 2.

Découvrez toutes les applis de Toca Boca

[appstore id="569632660" store="FR" style="custombox1"]

[appstore id="569631758" store="FR" style="custombox1"]

[appstore id="481623941" store="FR" style="custombox1"]

[appstore id="510301841" store="FR" style="custombox1"]

[appstore id="556430416" store="FR" style="custombox1"]

[appstore id="521640355" store="FR" style="custombox1"]

[appstore id="476553281" store="FR" style="custombox1"]

[appstore id="495680460" store="FR" style="custombox1"]

[appstore id="434826169" store="FR" style="custombox1"]

[appstore id="521640648" store="FR" style="custombox1"]

[appstore id="469933147" store="FR" style="custombox1"]

[appstore id="432858701" store="FR" style="custombox1"]

[appstore id="430807533" store="FR" style="custombox1"]

[appstore id="424174500" store="FR" style="custombox1"]

[appstore id="442705759" store="FR" style="custombox1"]

 

 

 

 

Mots-clés : , ,